Accueil > Recherche

""

Recherche

""


L'ISTC développe sa recherche dans le champ de la communication citoyenne et institutionnelle. En lien avec les Masters, cette recherche vise à produire de la connaissance scientifique tout en offrant un service de réponse à la société. Cette démarche participe au développement de stratégies de communication des organisations privées et institutionnelles, mais aussi à celles des consommateurs eux-mêmes.

 

Un axe de recherche fort : la communication citoyenne

Les citoyens, tour à tour consommateurs, électeurs et acteurs d'un monde en mutation, fondent leurs choix dans un contexte d'ignorance relative de leur environnement, tant sur le plan économique, politique que social. Dans une telle situation, la communication d'une entreprise vis-à-vis de ses clients et de ses clients potentiels vise à signaler ses produits et améliorer la perception qu'ils en ont. L'information véhiculée, naturellement parcellaire, ne porte que sur les vertus que les entreprises cherchent à mettre en exergue ; elles sont donc biaisées.

 

Pour améliorer son choix, un consommateur peut obtenir une information plus fine grâce à sa propre expérience, mais aussi grâce aux avis véhiculés dans les réseaux sociaux, dans les forums, par les intermédiaires et experts, ou encore grâce aux institutions privées et publiques de certification. Le rôle de ces nombreux intermédiaires s'hypertrophie avec l'essor des nouvelles technologies de l'information et de la communication.

 

Quelle est la capacité des citoyens et consommateurs à prendre des décisions éclairées en situation d'hyperchoix et dans un contexte « d'hyper-information », véhiculant des données parfois contradictoires ? Comment les individus, tout à tour citoyens, consommateurs ou investisseurs finissent-ils unanimement par adopter une opinion, notamment si elle n'est pas la leur ? Quels sont les mécanismes qui amènent les consommateurs à adopter certaines réglementations, y compris celles qui sont susceptibles de leur être défavorables ?

 

Le programme de recherche développé à l'ISTC porte sur le mode de communication des citoyens, activistes et experts du secteur privé, en concurrence et en complément à la communication « classique » des entreprises : pour renforcer les qualités d'un produit ou au contraire pour le discréditer. Il concerne également la façon dont le monde politique et différentes institutions peuvent affecter les croyances et opinions des citoyens, et par extension faciliter l'adoption de certaines réglementations.

 

Présentation de l'équipe de recherche de l'ISTC

Nicolas Gérard Vaillant

Nicolas Gérard Vaillant est docteur Habilité à Diriger des Recherches en économie, Professeur, vice-recteur et vice-président de l'Université Catholique de Lille, en charge de la recherche. Il est Directeur de la Recherche de l'Institut des Stratégies et Techniques de Communication (ISTC), où il promeut la recherche dans le champ de la communication institutionnelle et citoyenne. Il est par ailleurs membre du comité de direction du laboratoire Lille Économie Management (LEM, UMR 8179 CNRS) et dirige le Centre de Recherche sur le Capital Humain de la Faculté libre de Sciences Economiques et de Gestion.

 

Il dirige actuellement 6 thèses de doctorat et a publié près de 35 articles dans des revues scientifiques à comité de lecture nationales et internationales, sur des sujets assez hétéroclites ; entre autres : la dissuasion des comportements illégaux, le choix du conjoint, la valeur de la vie humaine, les achats transfrontaliers de tabac ou les risques psychosociaux. Ses publications les plus récentes sont parues dans International Journal of Manpower, la Revue Française de Sciences Politiques, Applied Economics, Économie et Prévisions et Journal of Epidemiology and Global Health.

 

Christian Ben Lakhdar

Christian Ben Lakhdar rejoint l'ISTC en qualité d'enseignant-chercheur. Economiste, ses missions s'articulent entre enseignements, suivi de mémoires de recherche et développement de l'activité et de la production scientifiques de l'ISTC. Membre du Conseil Scientifique de l'Université Catholique de Lille et élu au conseil d'administration de l'Unité Mixte de Recherche Lille Economie Management (LEM, UMR 8179 CNRS), Christian Ben Lakhdar siège aussi en tant qu'expert au sein de différentes institutions, au Haut Conseil de la Santé Publique ou au Conseil Scientifique de l'INPES par exemple. Economètre de formation, son parcours académique le mène à réaliser un DEA à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne en économie publique. A la sortie, il obtient une allocation de recherche de l'ESSEC où il rédigera une thèse sur l'économie des brevets dans les biotechnologies. Il enseignera l'économie aussi bien à l'ESSEC qu'à Paris 1 ou encore à Paris VII. Ses thématiques de recherches sont plurielles : économie de la politique, économie de la propriété intellectuelle et économie de la santé. Dans cette dernière thématique, il est devenu au fil du temps un économiste reconnu avec pour spécialité les drogues (aussi bien licites qu'illicites) et les toxicomanies. Auteur et co-auteur d'une vingtaine d'articles scientifiques, il publie dans Social Science and Medicine, la Revue Française de Socio-Economie, l'International Journal of Drug Policy entre autres. Christian Ben Lakhdar intervient fréquemment sur ces questions de santé auprès de nombreux médias, qu'ils soient en ligne, de presse écrite, radiophoniques ou télévisuelles.

 

 

Production

Articles dans des revues scientifiques à comité de lecture classées AERES ou CNRS

• Bruneel C.-A., Ben Lakhdar C., Vaillant N. G. (2013). Are Legal Highs’ users satisfied? Evidence from online public comments’ customers. Substance Use & Misuse. A paraître.
• Ben Lakhdar C., Leleu H., Vaillant N. G, Wolff F.C. (2013). Quality uncertainty and efficient transactions on illicit drugs market. European Journal of Operational Research, 226, 646-657.
• Vaillant N., Wolff F.C. (2013) Selling price of diamonds and weight: Insights from quantile hedonic price functions (avec François-Charles Wolff), Asian Economic and Financial Review, à paraitre.

 

Articles dans des revues scientifiques

• Ben Lakhdar C., Tanvé M. (2013). Évaluation économique de la loi du 31 décembre 1970 réprimant l’usage et le trafic de stupéfiants - Illustration par le cannabis. Psychotropes, A paraître.
• Ben Lakhdar C. (2013). Suprématie militaire, secret défense et incitation à innover. Revue Internationale d’Intelligence Economique, A paraître.
• Ben Lakhdar C. (2013). Incitations au deal de drogues : comprendre pour prévenir. Les Cahiers Dynamiques, 56.

 

Articles dans des ouvrages collectifs

• Ben Lakhdar C. (2013). Eléments sur le trafic de cannabis. In M. Julienne (Ed), Le cannabis, comprendre vite et mieux. Belin Editions, Paris.
• Cotiga A., Ben Lakhdar C., Cauchie G. (2013). La Société Européenne (SE) : un potentiel de stratégies juridiques. In Dekeuwer-Défossez F. & Cotiga A. (Eds), La Société Européenne (SE) : droit et limites aux stratégies internationales de développement des entreprises. Bruylant Edition, Bruxelles.

 

 

 

 

Contactez-nous
Nicolas Vaillant
Directeur de la Recherche
+33 (0)3 59 31 50 59

nicolas.vaillant@istc.fr
""
""
en 1 clic
Téléchargements au format PDF
""
""
""
Partager
""